Armando Gomes, de DJ à Évangéliste